À la mi-mars 2020, lorsque le gouvernement du Québec a annoncé les mesures de confinement et que les taux d’infection et de mortalité liés à la COVID grimpaient dans le monde entier, l’Institut thoracique de Montréal (ITM) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) s’est précipité pour ouvrir les premières unités de COVID du CUSM. Cela semblait naturel puisque la COVID-19 est principalement une maladie respiratoire et l’ITM représente le Service de médecine respiratoire du CUSM. Dr Kevin Schwartzman, directeur de la Division des soins respiratoires du CUSM et de l’ITM, a supervisé la création des unités au site Glen et à l’Hôpital général de Montréal (HGM). La pratique de la médecine allait changer radicalement durant les semaines suivantes, car les professionnels de la santé ont dû ajuster leur approche afin de sauver des vies.

Soutenez l’ITM et son travail pendant la pandémie de COVID-19.
Donnez aujourd’hui.